vendredi 24 août 2018

Tous ensemble, on garde le CAP avec Anne HARTMAN-HENNEAUX


 Anne Henneaux, 52 ans, est employée administrative auprès de Vivalia et vit à Arville. Épouse de Bernard Hartman, elle est la maman de Thomas (27 ans), François (25 ans) et Hélène (23 ans).


En tant que Conseillère communale depuis six ans au sein de la majorité CAP, Anne a eu l’occasion de prendre en main de nombreux dossiers, avec enthousiasme, rigueur, loyauté et toujours cette dose de bon sens qui la caractérise. La récente formation de trois ans qu’elle a suivie dans le domaine des sciences administratives lui apporte également un solide bagage dans cette mission.
« L’équipe CAP m’a fait confiance pour mener à bien les domaines de compétences qu’elle m’a attribués : la présidence de la CLDR m’a apporté énormément de satisfaction et m’a permis de découvrir dans la pratique les rouages de l’administration, l’organisation d’une commission citoyenne, … »
Outre la randonnée, le théâtre fait partie des centres d’intérêts d’Anne, qui est membre et actrice de la troupe locale de Vesqueville depuis 30 ans. A ses yeux :
« Le théâtre, c’est la somme d’individus qui, en formant une équipe, s’investissent pour relever un défi et offrir quelque chose à un public en donnant le meilleur de soi. En ce sens, la politique et une représentation théâtrale sont largement comparables : quand la pièce est distribuée, les rôles sont choisis et chacun d’eux a son importance, chacun a sa part de responsabilité pour la réussite du projet. Et c’est le public qui donne tout son sens à la représentation, comme la population donne tout son sens à tout acte politique. Le rôle de la troupe sera de faire passer son message, le rendu de son investissement en donnant la possibilité à chacun dans le public d’y trouver son compte. C’est vrai au théâtre comme dans la vie politique. »
Issue du milieu agricole, maman (fière mais craintive pour l’avenir) de deux fils éleveurs de chevaux et bovins à titre complémentaire, le monde de l’agriculture et de tout ce qui touche à la ruralité la passionne particulièrement.
« Le développement des circuits courts et d’une agriculture plus saine me tient à cœur. Travailler pour développer une ouverture sur un autre regard vers l’agriculture et une revalorisation de ce milieu pour une collaboration plus saine entre les acteurs liés de près ou de loin à ce milieu, est un projet sur lequel je souhaiterais travailler. 
La mise en valeur du petit patrimoine fait également partie de mes priorités, car il est le témoin de la richesse de notre passé ; il démontre combien nos racines et nos ancêtres ont enrichi notre territoire. »
Si Anne a décidé de se présenter aux prochaines élections, c’est parce que :
« Beaucoup de choses ont été faites en six ans par la majorité CAP et il y en a encore énormément à réaliser. Et pour moi on n’abandonne pas les choses avant qu’elles ne soient bien engagées ou entièrement menées à bien. »

 Et Anne résume ainsi son engagement au sein de CAP :
« Continuer à développer les conditions pour que chacun se sente bien dans notre commune … donner l’envie à d’autres d’y venir et d’y rester ! »

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Nous vous remercions pour votre message.